Google+ Followers

dimanche 20 décembre 2009

Un espion chez Boucheron


Deux cents livres de commandes remisés au placard, 150 lettres de clients dissimulées dans un coffre, des carnets de notes en pagaille, oubliés dans une armoire…

Quand, il y a deux ans, Vincent Meylan met la main dessus, il sent la bonne aubaine.

Jusqu’alors nul ne s’était réellement penché sur les archives de la maison Boucheron, dispersées ici et là.

Son flair de journaliste – en plus d’être un expert ès joailleries, il est responsable des pages histoire et royauté au magazine « Point de vue » – ne l’a donc pas trahi : il tient là un petit scoop. Jusqu’à ce que le destin lui rende son intérêt d’enquêteur au centuple avec la découverte d’un recueil inouï, le « Livre de pierres », un document fabuleux « qui recense toutes les pierres importantes ayant franchi le seuil du 26, place Vendôme, depuis le début du XXe siècle.

Diamants blancs et diamants de couleur, émeraudes, saphirs, rubis et perles, répertoriés suivant leur poids, leur prix et surtout l’identité de leurs vendeurs et de leurs acheteurs », décrit Vincent Meylan en guise d’introduction à son ouvrage.

Un récit plein d’éclat où l’on croise le tsar Nicolas II, Sarah Bernhardt, Rita Hayworth, Françoise Sagan…

Où l’on se passionne pour les histoires d’amour, d’argent, de sexe, de crime. Comme dans un roman.
« Archives secrètes Boucheron », par Vincent Meylan. Éditions Télémaque, 450 p., 26 €. 
 http://www.editionstelemaque.com/site2/f/index.php

Aucun commentaire: