Google+ Followers

dimanche 7 février 2010

Trieste e Bologna di David B. (in francese)




L'inclassable David B. débarque chez Delcourt avec son "Journal d'Italie - Trieste Bologne" (Collection Shampooing).
L’auteur de L’Ascension du Haut Mal nous plonge une nouvelle fois dans son imaginaire avec ce journal qui n’en a que le nom.
Ses balades dans l’Italie du nord (Trieste, Venise, Parme et Bologne) ne sont que prétexte à des rencontres surréalistes et des envolées irréelles. Du pur David B. !
C’est plus qu’une tendance, les blogs des auteurs de BD prolifèrent comme des champignons. Tous en ont un ou presque.

Tous sauf un, David B. L’envie de tenir un journal était pourtant bien là mais pas question de se “laisser aller” à raconter son quotidien.
Jugeant sa vie pas assez passionnante, l’auteur a donc choisir de faire un journal qui lui ressemble, ou plutôt un miroir de son imaginaire, là où naissent ses histoires.
“Je me suis demandé comme je pourrais l’aborder à ma manière, indique David B.
Ce Journal d’Italie explique comment je construis mon imaginaire grâce à un répertoire d’idée.
Il s’agit du récit de ce qui se passe dans mon cerveau plutôt que de ce qui se passe dans ma vie...” On est donc là au coeur de la matière première du faiseur d’histoire. Ses pérégrinations et ses rencontres.
Dans l’Italie de sa femme qu’il a appris à aimer grâce à sa culture du fantastique et cinématographique, chaque recoin, chaque animal (surtout les chats), chaque librairie, chaque rêve, chaque personne le renvoie à une histoire fantastique, un conte, une angoisse.
Ses thèmes favoris y prennent une large part.

Une certaine noirceur, la peur, l’inquiétude sont toujours aussi palpable. Mais quel régal de se laisser aller dans la tête de David B.
L’histoire du ghetto de Venise est à elle seule un petit chef d’oeuvre.

Comme Pratt en son temps avec Corto Maltese, l’auteur nous balade dans ce haut lieu historique, empreint de mythologie.
Grâce à son style graphique très libre (pas de crayonné mais directement de la plume), il n’a pas besoin de penser ses planches comme sur un album classique. Le Journal y gagne en fluidité et en originalité.
C’est notamment le cas avec le passage sur la mafia qui a elle aussi inspiré David B. A travers l’histoire sanglante de Lucky Luciano, on s’éloigne des clichés habituels. Dans cet univers emplis de violence, l’auteur se livre à un festival graphique et narratif. Du grand art !

Collection Shampooing
Journal d'Italie - Tome 1 : Trieste Bologne
par David B.
Editions DelcourtPrix : 14,95 €

Aucun commentaire: