Google+ Followers

mardi 1 novembre 2011

Aymeric Peniguet de Stouz : la noblesse au Palais du Tau






Il est né , il y a 36 ans, à Saint-Quentin, il a vécu toute sa jeunesse à Villeneuve-Loubet et le voici Administrateur du Palais du Tau, des tours de la Cathédrale de Reims, du Château de la Motte-Tilly, dans l’Aube, et du Château de Bussy-Rabutin, en Côte-d’Or.

Son parcours après des etudes à Sciences Politiques:

Premiers pas dans la politique, en tant que chargé de mission au Cabinet de Jack Lang, alors Ministre de l’Education Nationale, puis avec Luc Ferry pour une mission sur les arts à l’école, avant de devenir l’assistant parlementaire, à nouveau de Jack Lang, Député du Nord-Pas-de-Calais, une rencontre qui va le marquer.

« De Jack Lang, je tiens peut-être la curiosité et l’ouverture au Monde. C’est un homme intellectuellement à l’affût de tout. Il s’intéresse à tous les mouvements artistiques, anciens et contemporains. Aujourd’hui encore, je me tiens au courant de ce qu’il fait, toujours avec cet engagement sincère qui le caractérise… ».

En 2007, adieu ou au revoir la politique, Aymeric Peniguet de Stoutz est délégué au développement culturel et chargé de mission auprès de la Directrice du Domaine régional de Chaumont-sur-Loire, un poste qu’il occupe trois ans avant d’arriver au Palais du Tau, fin 2010.

Il est à la tête d’un des 97 monuments nationaux gérés par l’Etat.
L’Etat est propriétaire de tout l’édifice dont le Clergé est affectataire, les parties hautes font partie d’un circuit de visite à part, directement géré par les Monuments nationaux. C’est ça la bonne intelligence entre le Clergé et l’Etat.

La mission première de l’Administrateur est l’ouverture au public, à tous les publics et au plus grand nombre.
Ouvrir un monument, des connaissances et des collections, avec une accessibilité rendue enfin possible aux personnes à mobilité réduite.
En toile de fond, il faut imaginer toute l’ingénierie et les pôles d’expertise du Centre des Monuments Nationaux au service des 97 édifices gérés dans toute la France.

« Mon travail consiste aussi à faire savoir que le Palais du Tau est ouvert à tous et que tous peuvent être intéressés. Je dois persuader ce public qui pense que la culture n’est pas pour lui. Le Palais du Tau, c’est à la fois le patrimoine de Reims, de la France, et évidemment de l’humanité depuis le classement de l’UNESCO. Le Palais du Tau est l’histoire et aussi des histoires à raconter au travers de collections, d’expositions ou d’autres manifestations. L’histoire nous raconte des histoires, voilà ma conviction et mon travail ici ».

Faut-il insister sur le fait que le Tau est le complément indispensable à la visite de la Cathédrale ? Que la statuaire d’origine de la Cathédrale est bien là, à hauteur d’homme ?
Elle est là la véritable émotion historique et esthétique, ne serait-ce qu’au travers des collections des sacres des rois, ensemble unique en France.

Le nouveau administrateur ouvre grand les portes du Palais du Tau, il accueille avec le sourire.
Avec lui, la techno est entrée au Palais et bientôt un restaurant va s’y installer. Aymeric Peniguet de Stoutz vit sa vocation avec passion, sérieux et sérénité et il a des projets d’envergure(créer des synergies entre Reims et Saint-Denis, par exemple).

Il porte son patronyme avec un sourire radieux : « Je viens de la noblesse d’épée de l’ancien régime, d’un aïeul originaire de Rhénanie, appartenant au régiment de Nassau, anobli par Louis XVI en 1786 ».

Aucun commentaire: