Google+ Followers

samedi 4 décembre 2010

Flowerbomb c'est une bombe!




Hier dans ma boîte aux lettres j'ai trouvé un paquet avec un echantillon de parfum de Viktor et Rolf," Flowerbomb"..
Aussitot essayé, je suis tombé sous le charme. Il ressemble, en mieux, à Angel !!
J'ai cherché sur la toile et sje suis tombée sur un avis très sympathique et très pertinent, le voilà..


La mode comme le parfum sont une antidote à la réalité, contre laquelle nous n'avons qu'une seule arme : le rêve"

"Un parfum est l'expression la plus sublimée de la personnalité (...), chacun y projette ses folies, son imaginaire. On peut TOUT dire dans un flacon, il permet de capturer l'invisible." VIKTOR & ROLF ( couturiers, créateurs hollandais)
Ces quelques 'citations' en préambule pour vous brancher sur le plus... branché des duos de la mode du moment: les (faux) jumeaux, presque clones: Viktor & Rolf.
V&R sont encore peu connus dans l'hexagone, mais pourtant L'Oréal vient de leur déplier son somptueux tapis rouge pour produire leur parfum perso: "FLOWERBOMB".
Celui-ci a éclos au printemps. tout d'abord dans certains endroits confidentiels mais très chics: Saks à New-York, Colette à Paris. Cet élitiste élixir est arrivé finalement cette semaine dans nos parfumeries.

Bel objet que cette boîte cubique de carton rose très pâle, sanglée d'un ruban noir satiné, bouclée par un énorme sceau de "cire" noire comportant leurs initiales mêlées.
Le flacon, de cristal lourd, luxueusement taillé en diamant figure lui ... une grenade!
(l'arme)

Tiens..cela me rappelle ce livre de Maximilien Laroche:"Cette grenade dans la main du jeune nègre est-elle une arme ou un fruit ", connaissez-vous? *fin de la digression*
Je disais donc, le flacon est une grenade prête à être dégoupillée.
Oh ne reculez pas, mais plutôt ........come and see !!!
Regardez....le " jus"est aussi d'un tendre rose. C'est une guerre des fleurs, une guerre pour "de rire" plutôt que pour mourir..!

Créé par trois nez: Carlos Benaïm, Domitille Bertin et le grand Olivier Polge, FLOWERBOMB est un "méchant" floral!
Pas le genre petit-tout timide, un peu bcbg et passe-partout bien frais ...à offrir à belle-maman.
Ce n'est pas un parfum politiquement correct, c'est une BOMBE!
Oh il est doux pourtant, mais doux avec insolence et provocation comme son illustre aîné "Angel". Amusant qu'ils se ressemblent tant d'ailleurs alors qu'Angel avait fait sensation par son parti-pris de composition non-florale (vanille, chocolat, etc) et qu'à l'inverse FLOWERBOMB fait de ses mille fleurs sa profession de foi!

Il est donc doux... mais doux avec puissance!
Il est un peu fruité aussi et surtout mmmh.... infiniment fleuri...
L'effet n'est pas celui d'une chambre de palace où une starlette aurait reçu profusion de bouquets disparates. Non, ici, tout s'enchaîne, se répond, se complète. L'ensemble est structuré, cohérent. La composition d'un parfum relève à la fois de l'art et des mathématiques, évidemment conjugués à une alchimie bien secrète qui fait la patte des plus grands!


A défaut de sa formule , je vous en confie la composition. Il s'échafaude ainsi:
La note de tête part insolemment sur du thé et de la bergamote .
Puis son coeur chavire le nôtre avec sa senteur enivrante de jasmin Sambac, d'orchidée Catleya (....mmmh un parfum proustien... m'étonne que j'adore!) de freesia tout frais cueilli , et surtout de somptueuse rose Centifolia ...
Le fond , quant à lui est extraordinairement lumineux : tout en contraste et clair-obscur mystérieux Il est construit sur un échafaudage fascinant de bois précieux, d' écorce d'oranger, d' osmanthus rêveurs , et surtout de muscs et patchoulis un peu désuets ...

Vous l'aurez compris. J'ai eu un coup de foudre pour cette improbable utopie olfactive, délicieusement délirante et provoc'...
EXPLOSIVE!! , subversive juste ce qu'il faut ..mais finalement bien formatée pour un segment de marché un peu "borderline"par l'Oréal et ses stratèges en marketing .

Tsss voilà que je m'enlève mes illusions moi-même...Un comble ;-]) !!!!!!!!
Le message .......
Au premier degré cela pourrait être que la beauté est une arme.
Au second , il est plus philosophique(?) ...: style un peu message d'amour, de paix ("faites l'amour pas la guerre")comme celui de Benetton à la belle époque. A-t-on envie d'être assez innocent pour y croire?

Pour en revenir au parfum lui-même, car n'est-ce pas : "qu'importe le flacon ..." etc , je vous confie mon feeling perso dans le creux de l'oreille.
Au bout de quelques heures sur la peau, la fragrance atteint bizarrement une note intense, pure et ...métallique comme un acier qu'on aurait poli, frotté jusqu'à l'échauffer.
L'effet, loin d'être froid , est étrangement assez...hot!
Assez fascinante, cette persistance dans la tenue qui finit dans le métal.Rappel du thème de l'arme.
Odeur du fût d'une arme à feu ?

Aucun commentaire: