Google+ Followers

dimanche 28 mars 2010

Yves St Laurent au Petit Palais..a voir absolument !!



Quarante années de création au service de la mode et de la Haute Couture, quarante années d’innovation, quarante années de succès …

Yves Saint Laurent méritait au même titre que les plus grands artistes que le Petit Palais lui consacre une rétrospective.
Une exposition particulièrement riche qui retrace les moments clés de la vie de ce créateur de génie.
Près de 310 modèles de haute couture et de prêt-à-porter y sont mis en scène, ainsi que de multiples photographies, dessins et films.

L’exposition se déroule selon un parcours thématique et chronologique.
Au commencement, il y avait Dior.
Yves Saint Laurent entre chez son mentor en 1955 et dira volontiers que le moment le plus heureux de sa vie fut « d’avoir rencontré Christian Dior ».
Désigné comme son successeur, il y apprendra l’essentiel, et signera sa première collection « Trapèze » en 1958.
C’est le début du succès.

L’exposition met principalement en valeur la révolution des genres qu’a opéré Yves Saint Laurent en appropriant aux femmes les codes vestimentaires de l’homme. L’espace présente une cinquantaine de modèles : la saharienne, le tailleur-pantalon, la tunique, ou encore le caban. Une partie de l’exposition est consacrée à la relation entre le couturier et Catherine Deneuve, qui habille l’actrice depuis le film Belle de jour, en 1967.

En plus de l’exposition des modèles, la rétrospective reproduit le studio dans lequel travaillait le couturier.
Celui bien évidemment de l’avenue Marceau où Yves Saint Laurent créait, mais aussi son studio mental, représenté par une salle plongée dans la pénombre d’où surgissent les images et les références artistiques qui ont toujours nourri ses créations.

Les passionnées pourront faire des découvertes inédites lors de cette exceptionnelle rétrospective, en découvrant notamment les photographies sur lesquelles Yves Saint Laurent pose nu pour le lancement de son premier parfum pour homme.

L’exposition ne manque pas de retracer les moments où Yves Saint Laurent a été lâché par la presse, et revient sur ce qu’elle appelle l’essence du scandale.
En 1971, sa collection inspirée des années 40, qui joue sur les transparences, la luxure et la débauche est très appréciée des femmes.
En plein mouvement féministe, elle marque le retour au glamour.

En bref, une exposition à voir à tout prix.
Intéressante tant dans la forme que dans le fond, elle reproduit parfaitement la relation passionnelle et originale qu’Yves Saint Laurent avait avec la mode.

Du 11 mars au 29 août 2010, de 10 h à 18 h
Petit Palais, avenue Winston Churchill, 75008 Paris
Plus d’infos au 01 53 43 40 00 ou sur www.petitpalais.paris.fr

Aucun commentaire: